Du cul, du cul, du cul ! – Web Série

Avec Plaisir.

  • Marie Romanens
  • Camille De Pietro

“J’ai 17 ans et à 17 ans, on doit le faire. Oui, mais faire quoi et comment ? 

Je m’appelle Marie et, si je porte le prénom de la Sainte-Vierge, je pense au cul tout le temps. Comme si le Saint-Esprit allait m’enfanter ! Bah tiens, et puis quoi encore ! Mais c’est quoi “avoir du plaisir” ? Et comment je sais si j’ai eu un orgasme, et puis Gilles, il va faire comment lui ? Et mon petit frère s’il arrive pas à bander? Et Alma, si elle ne peut pas tomber amoureuse?” 

Le jour de ses 17 ans Marie décide qu’elle veut avoir son premier rapport sexuel, étape nécessaire à ses yeux pour devenir une adulte. Après cette première fois décevante, elle part à la conquête du plaisir, embarque et questionne tout son petit monde. 

Cette web série de 9 épisodes suit le parcours initiatique de son groupe d’ami.e.s durant une semaine décisive pour elles.eux. De la masturbation à l’orgasme en passant par l’orientation sexuelle ou la découverte du corps, c’est l’histoire d’une bande d’adolescent.e.s à l’orée de leur sexualité. 

  • Format

    Web serie
    9 épisodes

  • Ecriture

    Marie Romanens

  • Réalisation

    Marie Romanens & Camille De Pietro

  • Production

    Hélène Faget - Tell me the Story

  • Co production

    RTS - Radio Télévision Suisse
    Département Fiction & Tataki

  • Avec le soutien

    Story Lab - Pour-cent culturel Migros
    Fondation Emilie Gourd

  • Crédit Photo

    © Camille De Pietro - KØDE

  • Marie Romanens
  • Camille De Pietro
Participez à la campagne de crowdfunding
en cours pour soutenir le projet

Du cul, du cul, du cul ! – Web Série

“J’ai 17 ans et à 17 ans, on doit le faire. Oui, mais faire quoi et comment ? 

Je m’appelle Marie et, si je porte le prénom de la Sainte-Vierge, je pense au cul tout le temps. Comme si le Saint-Esprit allait m’enfanter ! Bah tiens, et puis quoi encore ! Mais c’est quoi “avoir du plaisir” ? Et comment je sais si j’ai eu un orgasme, et puis Gilles, il va faire comment lui ? Et mon petit frère s’il arrive pas à bander? Et Alma, si elle ne peut pas tomber amoureuse?” 

Le jour de ses 17 ans Marie décide qu’elle veut avoir son premier rapport sexuel, étape nécessaire à ses yeux pour devenir une adulte. Après cette première fois décevante, elle part à la conquête du plaisir, embarque et questionne tout son petit monde. 

Cette web série de 9 épisodes suit le parcours initiatique de son groupe d’ami.e.s durant une semaine décisive pour elles.eux. De la masturbation à l’orgasme en passant par l’orientation sexuelle ou la découverte du corps, c’est l’histoire d’une bande d’adolescent.e.s à l’orée de leur sexualité. 

Projets Tell me the Story

Camille De Pietro

Camille est une cinéaste originaire de La Chaux-de-Fonds, ville pour laquelle elle voue un attachement particulier. 

De 2006 à 2009, elle suit le cursus en philosophie au Lycée Blaise-Cendrars et elle fait partie d’un collectif de cinéma basé à La Chaux-de-Fonds, L’Expire Mental, où elle découvre sa passion pour le cinéma. En 2013, elle obtient un Bachelor en cinéma et cinéma du réel de la HEAD (Haute Ecole d’Art et de Design de Genève).

En 2011, sa fiction Nature Humaine est sélectionnée au Festival de Locarno. Après obtention de son diplôme, elle revient s’installer à La Chaux-de-Fonds et y redécouvre un univers artistique foisonnant qui la remplit d’une énergie nouvelle. 

De 2013 à aujourd’hui, Camille de Pietro se consacre totalement à son art et collabore avec de nombreu·ses·x musicien·ne·s et des personnes venant de milieux différents pour des vidéos promotionnelles ou artistiques. Elle met en images les univers musicaux de nombreux groupes comme Koqa Beatbox, Arthur Henry, Louis Jucker, Giulia Dabalà ou encore Emilie Zoé. À partir de 2017, elle a aussi souvent l’occasion de travailler avec le milieu du théâtre neuchâtelois. 

En 2019, la vidéaste est mandatée pour réaliser un film sur la modiste Dolly Fankhauser. Elle consacre donc un documentaire sur la tenancière d’une boutique de chapeaux, figure emblématique de la Métropole horlogère depuis 62 ans. L’artiste de 28 ans bouillonne de projets personnels aussi décalés qu’engagés. Comme le projet Blue Vulvettes – le sexe féminin existe, lauréat du prix du Jury au festival 2300 Plan 9 et sélectionné au 55ème Journées de Soleure. Camille de Pietro se sert du cinéma pour aborder des sujets vastes, mais qui, à chaque fois, la touchent et l’interpellent. Les rencontres, le monde de l’enfance et le féminisme sont les fils rouges de ses projets.

 

 Filmographie  : 

2011 : Galaxie Gramophone, documentaire, 7’ (sélections : Vision du réel)

2011 : Nature humaine, fiction, 4’ (sélections : Festival de Locarno

2011 / Vision du réel 2011)

2012 : La cuisine des rêves, essai, 10’ (sélections : Kurzfilmtage

Winterthur 2012)

2013 : La Vy au Loup, documentaire, 20’ (sélections : Vision du réel 2014)

2016 : Koqa Beatbox – I’m not, clip musical, 5’

2018 : Arthur Henry – Who Am I, série de clip musicaux

2018 : Giulia Dabalà, Calling Me, clip musical 4’

2018 : Emilie Zoé, Tiger Song (live in the studio 2018), clip musical, 5’

2019 : Blue Vulvettes (le sexe féminin existe), fiction, 10’ (prix du Jury 2019 au festival 2300 Plan 9 et sélection : Journées de Soleure 2020)

2019 : KØDE, Heloise, clip musical, 3′

2020 : Dolly, documentaire, 30’

2020 : Le 24, fiction, fiction co-écrite avec Thierry Romanens, 5’

2020 : Cinq, L’enfance, clip musical, 4′

 

Projets Tell me the Story

Marie Romanens

Costumière et scénariste indépendante franco-suisse, Marie Romanens est une féministe et écologiste engagée, ses visions se traduisent dans sa pratique artistique à travers les projets qu’elle porte dans les domaines des arts-vivants et de l’audiovisuel depuis 2015. Après une formation de couture à l’EAA-ECL et une maturité artistique à l’ERACOM en 2011, elle se dirige d’abord vers le milieu de la mode qu’elle explore dans sa dimension artistique, journalistique et politique, en créant une marque de vêtements recyclés et en écrivant pour différents journaux romands. Parallèlement, elle travaille à la production et à la réalisation de projets pour les médias audiovisuels suisse. C’est notamment par ce biais qu’elle (re)découvre, en 2015, sa passion pour le costume et le théâtre qui l’amènent à collaborer avec diverses compagnies suisse-romandes. En été 2017, portée par une envie de création collective, elle cofonde la Dérivée, lieu éphémère de culture, de cohésion sociale et d’écologie. L’année suivante, elle affine sa plume en écrivant pour les saisons 2 et 3 de la série documentaire « Aujourd’hui » diffusée sur la RTS. En novembre 2020, elle suit une formation continue (CAS) en dramaturgie et performance du texte de l’UNIL et de la Manufacture HES-SO, pour développer sa pratique artistique. Actuellement, elle partage son emploi du temps entre son travail de costumière et celui de scénariste, à travers une série de fiction sur le plaisir et la sexualité pour les adolescent.e.s, une œuvre plus personnelle et engagée, coproduite par la RTS. Finalement, ses engagements sont le moteur de ses projets et l’amènent constamment à se questionner.

Projets Tell me the Story