The Life Underground

Noah, un jeune en quête d’identité, est convié par Ethan, son aîné et meilleur ami, à participer aux expéditions qu’il organise avec sa bande dans les entrailles du métro.

Dans ce monde d’entre-deux, où ils se confrontent les uns aux autres afin de trouver leur place, Ethan va lancer aux ados un défi mortel : sauter par-dessus le chemin de fer avant l’arrivée du train.

Aux yeux naïfs de Noah, tétanisé devant les rails, risquer sa vie semble l’unique moyen de se faire accepter et de pouvoir exister dans le regard d’Ethan.

  • Auteurs

    Yuri Najdovski
    Loïc Hobi

  • Réalisation

    Loïc Hobi

  • Durée

    15'

  • Année de production

    2020

  • Acteurs

    Lucas Faulong
    Arcadi Radeff
    Jérémie Nicolet
    Léa Gigon
    Paulin Jaccoud

  • Production

    Tell me the Story
    Imaginastudio

  • Soutiens

    RTS Radio Télévision Suisse
    Cinéforom et le soutien de la Loterie romande
    Fondation culturelle de la Banque Cantonale Neuchâteloise
    Fondation Casino de Neuchâtel
    Fondation Engelberts pour les arts et la culture  
    Heinrich Hössli Stiftung
    Sebastiana-Stiftung

  • Tournage

    du 19 au 24 septembre 2020

  • Loïc Hobi
Participez à la campagne de crowdfunding
en cours pour soutenir le projet

The Life Underground

Noah, un jeune en quête d’identité, est convié par Ethan, son aîné et meilleur ami, à participer aux expéditions qu’il organise avec sa bande dans les entrailles du métro.

Dans ce monde d’entre-deux, où ils se confrontent les uns aux autres afin de trouver leur place, Ethan va lancer aux ados un défi mortel : sauter par-dessus le chemin de fer avant l’arrivée du train.

Aux yeux naïfs de Noah, tétanisé devant les rails, risquer sa vie semble l’unique moyen de se faire accepter et de pouvoir exister dans le regard d’Ethan.

Projets Tell me the Story

Loïc Hobi

Réalisateur

Loïc Hobi est un réalisateur franco-suisse né en 1997. Il grandit en Suisse, à Neuchâtel où il développe très jeune un goût pour le cinéma. C’est grâce à l’accès à la culture que sa ville lui a offert qu’il a pu approfondir ses connaissances cinématographiques, notamment au travers de la lanterne magique, de la médiathèque de son lycée mais plus spécialement en se rendant au NIFFF, où il a eu l’occasion de rencontrer des films et des cinéastes du monde entier dans sa ville natale. Avec l’envie d’apprendre sur le terrain, il se rend sur des tournages dès que possible et commence à faire du montage parallèlement à ses études. Lauréat d’une maturité gymnasiale en arts visuels au Lycée Jean Piaget, il a eu l’occasion d’y réaliser son premier court métrage à 17 ans. Dès l’adolescence, il développe une filmographie faite de remises en questions sur l’identité et d’expérimentations.

En 2017, il intègre l’École de la Cité de Luc Besson, et s’installe à Paris. Étudiant de la promotion de Jan Kounen, il trouve dans cette école un terrain de jeu idéal : ses expériences de stages sur des longs métrages et ses propres tournages ont ancré en lui une rigueur qui le suit dans tous ses projets. Il en ressort avec plusieurs courts métrages qui l’ont amené dans de multiples festivals dans le monde.

La création étant nécessaire à ses yeux, il développe plusieurs projets en parallèle de son cursus. Il signe Face à Face Dans La Nuit, début 2019, un documentaire expérimental sur les rencontres nocturnes des sites de Cam2Cam.  En mai 2019, il tourne son film de diplôme : L’Homme Jetée. Déjà sélectionné dans plusieurs festivals comme à Busan, au Mecal de Barcelone, ou à Winterthur. Pour ce film de diplôme, il est parrainé par Yann Gonzalez, avec qui il développe un nouveau projet de court métrage intitulé Alexx196 et la plage de sable rose. Au même moment, avec Tell me the Story, il développe The Life Underground un court métrage qu’il tournera en aout 2020. Il a l’intention de développer ses prochains projets tout en maintenant un lien avec sa famille de cinéma binationale afin de pouvoir bénéficier de coproductions entre la Suisse et la France.